Apex : un jeu légendaire…

 414 

Alors que les fans de Titanfall espéraient une suite de la part de Respawn, c’est le jeu Apex Legends qui a débarqué pour le plus grand bonheur des fans de FPS, mais aussi ceux de battle royal.

Bien que Fortnite et PUBG dominaient le marché des BR, Apex Legends s’est créé une place de choix ! Et pour cause, ce titre a su puiser dans ce qui se fait de mieux en matière de FPS. Premièrement, on retrouve le concept d’Overwatch, tant au niveau visuel qu’avec des combattants aux spécificités diverses. On découvre aussi les armes de Titanfall avec une évolution bien venue. Mais ce qui fait aussi la force d’Apex Legends, c’est son côté tant compétitif avec son système de rangs, que fun avec des événements réguliers et variés.

Faut prendre la vie avec humour !

C’est le moment où vous vous dites que c’est bien joli tout ça, mais c’est trop sérieux ! Et vous avez raison !!! Car Apex Legends est aussi bourré d’humour avec des répliques totalement débiles mais qu’on adore. Entre Pathfinder qui a mis le grappin sur ses groupies, Octane le dopé qui veut toujours aller plus vite, quitte à se faire sauter les deux jambes sur une grenade et Mirage, le bourreau des cœurs, qui veut se faire un mirage à trois, il y a de quoi bien se fendre la poire. 

Fails et bugs 

Mais Apex Legends est aussi drôle avec tous ces fails qui nous attendent à chaque tournant. Qui n’a jamais fini au fond du ravin avec une téléportation de Loba manquée ou avec un grappin mal placé ? On pourrait aussi citer les ratages de jump en début de partie ou ceux qui meurent en se prenant un pack de soutien. Bref, c’est aussi ça la beauté de ce jeu. On notera aussi les nombreux bugs qui font rager les joueurs, mais qui me font rire. Comme le ralentissement à la « Alerte à Malibu », les caisses de frags volantes ou même les caisses de butin tueuses. 

La communauté

Finalement, Apex Legends ne serait pas ce qu’il est sans sa communauté de rageux. Ceux qui se plaignent de la puissance de la Avoc, du Peacekeaper ou même du P2020. En même temps, toutes les armes tuent. Mais ils ont raison, c’est trop violent… il faudrait créer un fusil qui jette des fleurs ! Il y a aussi les éternels insatisfaits qui ont en marre des nombreux bugs et crashs pas encore patchés. D’ailleurs, je connais un joueur dont le jeu plante constamment entre deux parties. C’est toutefois plus sympa que de crasher quand on est en train de combattre la dernière escouade. N’oublions pas ceux qui ne sont jamais en tort quand ils perdent. En effet, c’est logique, c’est toujours la fautes des autres, car les mates sont mauvais et qu’en face, c’est de toute façon qu’une bande de gros cheaters. Profitons-en pour rendre hommage aux noobs. Ceux qui foncent sans réfléchir et qui te gueulent dessus quand ils tombent comme des nuls. Sans oublier ceux qui lootent ta caisse alors qu’il y a un TP à deux mètres. Mais dans le fond, on est tous le noobs de quelqu’un, non ?

Mon expérience

Pour conclure, Apex Legends, c’est aussi une expérience personnelle, colorée et pleine d’action. Pour ma part, j’adore ce jeu, avec ses défauts et ses qualités. J’adore aussi l’histoire de chaque légende avec ces courts-métrages qui me filent les frissons. Après plus d’un an, je m’éclate toujours autant. Même si parfois je rage car je joue comme une patate ou que j’ai une aim de poney. J’aime cette joie ressentie quand je gagne une partie. J’aime ces moments complètement débiles que je vis avec mes mates ou ces instants où on try hard comme des porcs, que ça paie ou non. En fin de compte, Apex Legends c’est un divertissement, je le prends comme tel et je suis loin de m’en lasser. 

Add Comment