Manifestations gaming annulées à cause du coronavirus

 457 

Le coronavirus s’étend et nombreuses sont les manifestations à annuler ou reporter leur rendez-vous. Parmi elles, l’E3 2020 reste sur le qui-vive.

Les organisateurs suivent l’évolution du virus et attendent avant de prendre une décision. Pourtant, il y a seulement quelques jours, la Entertainment Software Association (ESA) était convaincue que l’E3 2020 pouvait avoir lieu. Cependant, la situation a changé depuis que la ville de Los Angeles a déclaré une urgence en raison du coronavirus. La rencontre prévue entre le 9 et 11 juin pourrait donc être annulée et ce serait une véritable catastrophe, notamment pour les constructeurs et éditeurs de jeux, comme par exemple la firme Microsoft, pour qui ce salon permettrait de faire la promotion de sa Xbox Series X ainsi que Project xCloud, sa plateforme de cloud gaming. Sony, son concurrent direct, ne semble pas inquiet puisque la marque a déjà annulé sa participation, préférant présenter la PS5 par ses propres réseaux. Mais le plus gros coup de théâtre ne vient pas des industries vidéoludiques, mais de Geoff Keighley. Le producteur de l’émission E3 Coliseum, très suivie aux quatre coins du globe, a déclaré sur Twitter qu’il retirait sa participation cette année. Pour des raisons obscures qui ne citent pas forcément l’épidémie de coronavirus.

Et Polymanga?

L’E3 n’est pas la seule organisation dans cette situation. De nombreuses autres rencontres risquent de ne pas voir le jour cette année. Citons également Polymanga, l’un des plus grands rassemblements suisses sur la pop culture, les jeux vidéo et les mangas. Les organisateurs, bien qu’ils désirent maintenir leur rendez-vous, subiront peut-être les restrictions imposées en Suisse. Si Polymanga devait être annulé, il y a de fortes chances que cela signe son arrêt de mort. En effet, le budget de cette manifestation est gigantesque et les pertes liées à son annulation ne permettraient pas aux organisateurs de se relever. 

Des conséquences au niveau mondial

Rappelons que la menace coronavirus est également un problème pour les chaînes d’approvisionnement, les activités et le commerce de nombreuses institutions et entreprises, aussi bien chinoises que les sociétés étrangères implantées en Chine. En plus de la société Apple qui a fermé tous ses magasins en Chine, les productions et expéditions de Nintendo, par exemple, sont également impactées par le coronavirus. 

L’année 2020 commence donc très mal pour le marché du gaming. Gageons que les mesures de sécurités établies et à venir minimiseront l’impact du coronavirus tant sur la société que sur ces événements d’importance internationale.

Add Comment